Bienvenue sur le site du Cazaux olympique, club de rugby à 15 évoluant en série régionale de côte d'argent. Vous y trouverez la vie du club, calendrier, résultat, résumés de match et l’historique. Bon surf


Samedi 27 avril 2013
Finale de 1ère Série du Comité de Côte d'Argent à Cadaujac

CAZAUX gardait le meilleur pour la FIN

lieu : Cadaujac
Spectateur 1600 env.
Score 17 à 35 ( mitemps : 13 à 10 )
Parentis : 2 essais Labat (24,47); 2 trans. Bouillères (24,47) et 1 pen. Bouillères ( 30 ).
Cazaux 4 essais Nogala (8) ,Bauce(52),Delbos(65) , Rafaste (79); 3 trans. Dupuis (8), Nogala (65,79) ; 3 pen. Dupuis (5,40) , Nogala (77)

DSC01549.jpg
DSC01556.jpg
DSC01561.jpg
DSC01567.jpg
DSC01570.jpg
DSC01571.jpg
DSC01572.jpg
DSC01573.jpg
DSC01576.jpg
DSC01577.jpg
DSC01578.jpg
DSC01579.jpg
DSC01581.jpg
DSC01586.jpg
DSC01590.jpg
DSC01591.jpg
DSC01596.jpg
DSC01597.jpg
DSC01600.jpg
DSC01601.jpg
DSC01602.jpg
DSC01604.jpg
DSC01605.jpg
DSC01607.jpg
DSC01609.jpg
DSC01610.jpg
DSC01613.jpg
DSC01614.jpg
DSC01615.jpg
DSC01617.jpg
DSC01618.jpg
DSC01621.jpg
DSC01622.jpg
DSC01623.jpg
DSC01626.jpg
DSC01628.jpg
DSC01631.jpg
DSC01633.jpg
DSC01634.jpg
DSC01635.jpg
DSC01636.jpg
DSC01639.jpg
DSC01642.jpg
DSC01644.jpg
DSC01647.jpg
DSC01650.jpg
DSC01651.jpg

Les Cazalins battent Parentis 35 à 17 et remportent le titre de champions du Comité de Côte d'Argent de 1ère Série

Ils le voulaient ce bouclier les cazalins. Par leur détermination, leur discipline, la qualité de leur jeu ils ont amplement mérité de le ramener dans leur Siège au bord du Lac.

Dès le coup de sifflet final de l'arbitre le Président Didier Dupuis manifesta sa joie mais aussi son émotion :
" il y a 22 ans de cela, en 1991, j'ai gagné ce bouclier en tant que joueur. Aujourd'hui c'est en tant que Président que je le retrouve. Il va reprendre sa place sur la cheminée à la cabane. Ce soir je suis heureux. Je suis fier du comportement des joueurs qui ont donné tout ce qu'ils avaient dans leurs tripes, je pense aussi aux blessés et à ceux de l'équipe réserve qui ont fait preuve de beaucoup de solidarité tout au long de la saison, je pense aussi aux dirigeants qui trouvent là le remerciement pour leur implication permanente, je pense enfin à nos fidèles supporters et supportrices qui nous ont toujours été fidèles".

De façon constante les cazalins ont mis à pression leurs adversaires de Parentis. Ces derniers qui avaient pourtant terminé en tête de la poule ont été le plus souvent dominés dans tous les compartiments du jeu. Seule une période de quinze minutes environ au cours de laquelle ils ont inscrit deux essais est à mettre à leur profit.

Les "noir et jaune" ont pointé quatre essais magnifiques par Gontran Nogala, Nicolas Bauce, Gérald Delbos et Clément Raufaste. Les autres points ont été marqués sur pénalités (deux d'Alexandre Dupuis et une de Gontran Nogala) et sur transformations (une d'Alexandre Dupuis et deux de Gontran Nogala).
Score final 35 à 17 pour les cazalins.

Le capitaine-entraîneur Laurent Subreville appuyé par les deux autre entraîneurs Stéphane Carrière et Benoît Latappy exprima sa satisfaction :
" tout comme pour la demi-finale contre Villenave d'Ornon, le groupe à eu un très bon comportement. Il a fait preuve d'une discipline exemplaire et a parfaitement conduit son jeu face à une équipe dont on connaissait le dynamisme et l'esprit d'offensive. Maintenant le championnat de France nous attend. C'est la cerise sur le gâteau. Sans pression aucune mais avec beaucoup de détermination nous allons tenter une belle aventure".

Un grand bravo aux cazalins qui ont également reçu les chaleureuses félicitations de leur Maire présent à la finale. Ils ont fait honneur à leur maillot.


La composition de l’équipe contre Parentis :

Christophe Castagnet, Julien Mouhica, Christophe Guérin, Aurélien Dalliès, Laurent Subreville (cap), Wilfried Guignard, Stephen Slack, Gérald Delbos, (m) Jean Lestrille, (o) Stéphane Carrière,
Gontran Nogala, David Rouxel, Tristan François, Alexandre Dupuis, Sylvain Lamorère,.

Entrés en cours de partie : Cédric Seuve, Romain Bargues, Stéphane Benoist,
Thomas Maurel, Gaël Meudic, Clément Raufaste et Nicolas Bauce.


D. LACOSTE