Bienvenue sur le site du Cazaux olympique, club de rugby à 15 évoluant en série régionale de côte d'argent. Vous y trouverez la vie du club, calendrier, résultat, résumés de match et l’historique. Bon surf
DSC00150.JPG
DSC00153.JPG
DSC00155.JPG
DSC00157.JPG
DSC00158.JPG
DSC00164.JPG
DSC00169.JPG
DSC00170.JPG
DSC00173.JPG
DSC00174.JPG
DSC00178.JPG
DSC00180.JPG
DSC00185.JPG
DSC00186.JPG
DSC00188.JPG
DSC00191.JPG
DSC00193.JPG
DSC00196.JPG
DSC00197.JPG
DSC00198.JPG
DSC00199.JPG

 

Les deux équipes cazalines s’imposent au Clavier contre l’ASPTT de Bordeaux.

La réserve gagne 27 à 14 et l’équipe première 32 à 3

Lieu : Cazaux Spectateurs : 100 environ. Temps : ensoleillé.
Pelouse : excellente. Arbitres : MM. Robin (équipes « réserve ») et Floirac (équipes « premières »)

Après cette longue trêve des fêtes de fin d’année et des agapes que n’ont pas manqué de savourer les uns et les autres, il demeurait un point d’interrogation sur l’état de la forme de nos cazalins. L’entraînement physique concocté par les entraîneurs mardi dernier était quand même très consistant. Il ne pouvait que remettre en état les organismes.

L’équipe réserve a entamé cet après midi de rugby au Clavier. Pour les coachs Benoît Latappy et
Florent Duvignac l’objectif est que ce groupe comprenant quand même pas mal de joueurs débutant dans le rugby s’affirme progressivement et puisse bien honorer la 2ème phase correspondant au championnat des réserves de 1ère Série du Comité.

Bien vite les cazalins ont fait état d’une plus grande volonté de produire du jeu et de se montrer efficaces. Ainsi dès la 5ème mn, en conclusion d’une belle attaque des avants continuée par les
trois quarts, le ballon parvint en bout de ligne au jeune Nicolas Marchand qui déborda et marqua l’essai en coin. Le jeu s’équilibra quelque peu et les postiers en profitèrent pour inscrire à leur tour un essai qui fut transformé.
Mais peu avant que l’arbitre ne siffle la mi-temps ce fut Laurent Ribeiro qui fit admirer sa puissance à quelques mètres de la ligne adverse en inscrivant un bel essai.
Juste après la pause il récidiva de la même manière pour son deuxième essai de l’après midi. Guillaume Fournier le transforma.
Les visiteurs purent recoller au score par un nouvel essai inscrit un peu à contre courant.
Les cazalins, après avoir marqué une pénalité par Guillaume Fournier, se détachèrent définitivement grâce à un nouvel essai de Nicolas Marchand qui reçut le ballon bien décalé pour le déposer entre les poteaux après une course de plus de 50 mètres. Avec la transformation de Guillaume Fournier le score passa à 27 à 14. Il en resta là.
Donc belle victoire de la « réserve » qui est en train de s’affirmer. L’apprentissage rugbystique pour les nouveaux est en train de se faire à grande vitesse et l’osmose avec les plus chevronnés doit aboutir à de bons résultats.

Puis ce fut la deuxième partie de l’après-midi avec la confrontation entre les équipes premières.

Les craintes sur l’état de fraîcheur physique des hommes du capitaine Christophe Castagnet furent vite levées tant ils attaquèrent à fond la rencontre. Les premières phases les virent prendre un certain ascendant dans le jeu d’avants mais aussi par leur ligne de trois-quarts.

Deux concrétisations coup sur coup marquèrent cette domination.
Tout d’abord à la 9ème mn. Sur une belle percée de l’expérimenté troisième ligne Stephen Slack, celui-ci put décaler David Rouxel qui échappa à la défense et marqua l’essai.
Quelques instants plus tard ce fut au tour du talonneur Julien Descoubes de franchir la ligne d’essai et d’aller entre les poteaux après un beau mouvement de plus de 50 mètres. Clément Raufaste transforma.

Le jeu, très agréable à suivre, s’équilibra quelque peu durant le restant de cette première mi-temps encore que les cazalins manquèrent de scorer sur deux ou trois occasions. Seules une pénalité de part et d’autre meublèrent le tableau d’affichage.

Dès le début du second acte Gontran Nogala entré en jeu réussit une pénalité. Les cazalins continuaient à afficher plus de maîtrise dans la conduite des opérations ainsi qu’une nette domination. Les postiers engagèrent quelques belles attaques mais celles-ci butaient à chaque fois sur une défense locale très performante.

A nouveau les PTT bordelais cédèrent par deux fois.

Tout d’abord à la 65ème mn ce fut Gérald Delbos qui se détacha d’un groupé pénétrant mis en place à quelques mètres de la ligne adverse et qui dans le style qu’on lui connaît ne put être stoppé. L’essai fut transformé par Gontran Nogala.

Juste après le coup de pied de renvoi une attaque fut lancée au milieu du terrain. Le ballon parvint au jeune ailier Dimitri Glize qui fila le long de la touche sans pouvoir être plaqué par les adversaires. Il marqua l’essai en coin que le précis Gontran Nogala transforma à nouveau.

Malgré de bons mouvements de l’équipe locale plus rien ne fut marqué jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre.

C’est donc sur le score de 32 à 3 que les cazalins remportent cette rencontre.

Par ce fait ils sont maintenant seuls seconds derrière, pour le moment, l’intouchable équipe d’Ychoux.

Dimanche prochain ce sera le déplacement chez le troisième Léognan. La confrontation sera des plus intéressantes. L’équipe réserve quant à elle jouera contre la « B » locale.


La composition de l’équipe 1 de Cazaux contre l’ASPTT Bordeaux :
Romain Bargues, Julien Mouhica, Charlie Doucet, Gérald Delbos, Christophe Castagnet (cap),
Florian Huveteau, David Rouxel, Stephen Slack, (m) Gaël Meudic, (o) Sylvain Lamorère,
Jean-Philippe Caubit, Julien Descoubes, Matthieu Fouquet, Clément Raufaste, Alexandre Picq.

Entrés en cours de partie : Christophe Guérin, Stéphane Mouliets, Dimitri Glize, Christophe Legois, Guillaume Pelletan, Guillaume Fournier, Gontran Nogala.

L’équipe réserve était, quant à elle, ainsi formée :
Claude Gaillard, Benoît Latappy (cap), Carlos Mota, Laurent Ribeiro, Stéphane Benoist, Olivier Delbos, (m) Renaud Ribeiro, (o) Frédéric Robert, Nicolas Marchand, Guillaume Fournier, Frédéric Dubourg, Dimitri Glize.

Sont entrés en cours de partie : Stéphane Mouliets, Cyril Joseph-Edmond, Michel Girard,
Thomas Maurel, Guillaume Pelletan.


D. LACOSTE