Bienvenue sur le site du Cazaux olympique, club de rugby à 15 évoluant en série régionale de côte d'argent. Vous y trouverez la vie du club, calendrier, résultat, résumés de match et l’historique. Bon surf

 

Cazaux s’impose contre Léognan

CAZAUX 14 - LÉOGNAN 6

Lieu : Cazaux. Spectateurs : 80 environ. Temps : très pluvieux.
Pelouse : correcte. Arbitre : M. Bonnecase (Comité Languedoc-Roussillon). Mi-temps : 14 - 0

CAZAUX :
- 1 essai de Gérald Delbos (15ème).
- 3 pénalités de Nicolas Bauce (5ème, 28ème et 35ème).

LÉOGNAN :
- 2 pénalités de Caup (44ème et 46ème).

La venue du Léognan au Clavier constituait un certain enjeu pour les deux équipes. En effet, invaincues depuis le début de la saison, il s’agissait pour chacune de marquer une certaine suprématie vis à vis de l’autre. Pour les cazalins il convenait de plus d’effacer les deux défaites subies la saison dernière contre ce club.


Mais en préalable à ce débat ce fut la rencontre entre les deux équipes réserves qui constitua le coup d’envoi de cet après-midi de rugby.

Léognan présenta un groupe athlétique et expérimenté qui d’entrée de partie s’engagea dans le jeu de mouvement. Très vite le club bordelais prit l’ascendant et plusieurs essais marquèrent sa domination. Les cazalins, qui disposaient d’un groupe un peu à court d’entraînement pour certains ou manquant d’expérience pour d’autres, durent subir. Au total Léognan franchit six fois la ligne d’essai et Cazaux une seule fois par l’intermédiaire de Frédéric Dubourg. Score final 42 à 7 en faveur des visiteurs.

Les cazalins de Benoît Latappy et Florent Duvignac n’ont pas démérité et n’ont jamais baissé les bras. Leur progression se fera sans nul doute au fil des matchs car ils disposent d’un potentiel intéressant.


Puis sous la conduite d’un jeune arbitre du Comité de Languedoc-Rousillon les équipes fanion entrèrent sur le terrain. Toutes deux présentaient du « solide ». Les premières actions montrèrent qu’on allait assister à un match serré et de très bon niveau.

Les cazalins, très déterminés et disposant de l’appui du vent, occupaient un peu plus souvent le camp de Léognan. Ainsi, à la 5ème mn, les banlieusards se firent pénaliser à 30 mètres de leurs poteaux. L’arrière Nicolas Bauce en profita pour ouvrir le score.

Cette légère domination trouva à nouveau une conclusion dix minutes plus tard. Bénéficiant d’une touche à vingt mètres de l’en-but adverse, Gérald Delbos vraiment en forme ascendante put s’emparer du ballon. Trompant la vigilance de la défense il s’échappa et ne put être repris. Il marqua l’essai en bonne position. Hélas la transformation ne put être réussie.

Toutefois aux 28ème et 35ème mn Nicola Bauce put concrétiser 2 autres pénalités, signe d’une bonne occupation du camp de Léognan, portant le score à 14 à 0 en faveur de son équipe.
Rien n’évolua plus jusqu’à la pause.

A la reprise la question se posait si, contre le vent, cette avance serait suffisante pour les cazalins.

Dès le coup d’envoi les banlieusards firent le forcing pour occuper la moitié de terrain cazaline. Leurs efforts trouvèrent une récompense par la réussite de deux pénalités aux 44ème et 46ème minutes.

Ce démarrage en trombe laissait planer un doute sur l’issue de la rencontre chez les supporters locaux. Mais finalement il n’en fut rien car les cazalins se reprirent parfaitement, dominant le plus souvent. Ils auraient pu aggraver la marque au moins à cinq reprises s’ils avaient réussi les pénalités dont ils ont bénéficié. Mais hélas le manque de réussite pour un buteur ça existe et il faut faire avec.

En fin de partie les banlieusards jetèrent toutes leurs forces dans la bataille. Pendant plus de cinq minutes ils ont situé leur jeu à cinq mètres de la ligne d’essai des cazalins. Leurs tentatives de passage en force furent toutes réduites à néant par l’impeccable défense locale qui est un point fort du groupe.

La fin de la partie fut donc sifflée sur le score de 14 à 6 en faveur des hommes des entraîneurs
Nicolas Vibien et Anthony Dubourg.
Cette victoire ne soufre d’aucune contestation. Elle est le signe d’une belle solidarité et d’une belle cohésion qui doit encore s’amplifier.


Dimanche prochain il s’agira d’un nouveau défi puisque les cazalins se rendront à Ychoux dont l’équipe fanion ne compte elle aussi que des victoires.


La composition de l’équipe de Cazaux contre Léognan :
Cydric Lisa, Benoît Latappy, Christophe Guérin, Gérald Delbos, Christophe Castagnet (cap),
Cédric Seuve, Florian Huveteau, Guillaume Pelletan, (m) Jean-Philippe Caubit,
(o) Sylvain Lamorère, Dimitri Glize, Alexandre Picq, David Rouxel, Clément Raufaste, Nicolas Bauce.

Entrés en cours de partie : Charlie Doucet, Erwan Dampnon, Armand Droulez, Christophe Legois, Stéphane Mouliets, Gontran Nogala, Guillame Fournier.

L’équipe réserve était, quant à elle, ainsi formée :
Erwan Dampnon, Thomas Grassia, Claude Gaillard, Michel Girard, Frédéric Cleuet, Olivier Delbos,
(m) Renaud Ribeiro, (o) Guillaume Fournier, Matthieu Jamas, Frédéric Dubourg (cap), Arnaud Fort,
Laurent Ribeiro.
Sont entrés en cours de partie : Carlos Mota, Thomas Maurel, Julien Marlas, Nicolas Marchand,
Gontran Nogala, Stéphane Mouliets, Ludovic Lamou.


D. LACOSTE