Bienvenue sur le site du Cazaux olympique, club de rugby à 15 évoluant en série régionale de côte d'argent. Vous y trouverez la vie du club, calendrier, résultat, résumés de match et l’historique. Bon surf

 

Cazaux l’emporte au Clavier contre Labouheyre

CAZAUX 16 - LABOUHEYRE 13

Lieu : Cazaux. Spectateurs : 150 environ. Temps : couvert.
Pelouse : excellente. Arbitre : M. Nuchy (Comité Côte d’Argent). Mi-temps : 8 - 6

CAZAUX :
- 2 essais : Gontran Nogala (5ème) et Armand Droulez (50ème).
- 1 drop de Sylvain Lamorère (20ème) 1 pénalité de Gontran Nogala (79ème).

LABOUHEYRE :
- 1 essai : Dupont (75ème).
- 1 transformation et 1 pénalité (38ème) de Laprade, 1 pénalité de Parrain (10ème).

En ce début de phase de brassage, cette rencontre devait permettre aux deux équipes, prétendantes au championnat de 1ère Série, de s’étalonner. Sachant que Labouheyre dispose de bons éléments ainsi que d’une réputation d’équipe solide, vaillante et dynamique, il était donc très probable que ce match serait indécis quant à son issue.

C’est deux groupes motivés qui allaient se livrer un duel serré en ce bel après-midi d’automne. Côté cazalin, les entraîneurs Nicolas Vibien et Anthony Dubourg avaient su trouver les mots pour « sublimer » leurs joueurs pendant l’échauffement.

Mais au préalable ce fut la rencontre entre les deux équipes réserves qui, elles aussi, ont pour objectif de figurer en tête de leur poule afin de se qualifier pour les phases éliminatoires ultérieures.

Cette partie s’engagea sur un rythme alerte et avec des intentions de produire un jeu d’attaques de part et d’autre. Ce furent les landais qui trouvèrent les premiers la brêche à la 5ème mn leur permettant de marquer l’essai en très bonne position, ce qui facilita la transformation.
Les cazalins répliquèrent quelques instants plus tard par l’ailier Arnaud Foret qui déborda en bout de ligne et inscrivit l’essai.
Mais les landais, toujours aussi vifs, prirent à nouveau à défaut la défense cazaline à la 20ème mn et pointèrent leur deuxième essai.
Puis, grâce à un beau cadrage du jeune trois quart centre cazalin Dimitri Glize, Arnaud Foret, encore lui, put contourner la défense de Labouheyre et marquer l’essai après 40 mètres d’une belle course.

Ainsi la mi-temps fut sifflée sur le score de parité de 12 à 12.

Le 2ème acte fut plus difficile pour les cazalins un peu à court de forme, une bonne moitié d’entre eux n’ayant repris le chemin de l’entraînement que très récemment.
Malgré beaucoup de bonne volonté ils durent subir le rythme soutenu de leurs adversaires mieux préparés en ce début de saison. Ils encaissèrent 3 essais et ne purent en rendre qu’un par l’intermédiaire de Dimitri Glize.
Score final 29 à 17 en faveur de la réserve de Labouheyre.

Félicitations et remerciement à Jean Baptiste Pernier, dirigeant cazalin qui, en tant que capacitaire en arbitrage, a dirigé les débats avec assurance et autorité.


Ce fut au tour des deux groupes « fanion » d’entrer sur le terrain.

La partie s’engagea sur un ton élevé et très vite on eut conscience qu’on avait, face à face, deux groupes de valeur sensiblement égale.
Les cazalins, à la 5ème mn, furent les premiers à ouvrir le score grâce au jeune mais expérimenté Gontran Nogala qui officiait à l’aile en ce dimanche. Parvenant à intercepter un ballon dans ses 40 mètres il sprinta le long de la ligne de touche et ne put jamais être rattrapé. Il marqua l’essai en coin.

Le jeu restait relativement équilibré. Labouheyre profita d’une faute cazaline pour, à la 10ème mn, inscrire une pénalité.
Les cazalins repartirent à l’assaut du camp landais. Lors d’un regroupement à 25 mètres de la ligne de Labouheyre, le ballon arriva au jeune demi d’ouverture Sylvain Lamorère qui étrennait ce poste stratégique. Comme un vieux briscard, voyant que la défense adverse était bien en place, il botta le drop qui passa entre les barres.

Peu avant la mi-temps les landais, sur une nouvelle pénalité, réduisirent le score.
Celui-ci était de 8 à 6 en faveur des locaux autant dire que rien n’était fait.

Le deuxième fit monter le degré de suspense.

Pendant 20 mn les cazalins se montrèrent à leur avantage. Leurs avants bousculèrent quelque peu leurs rivaux. Ils profitèrent de ce temps fort pour faire plier la défense landaise. C’était à la 50ème mn. En sortie d’un regroupement le puissant pilier Armand Droulez ne put être stoppé et en force marqua l’essai.

On crut que les hommes du capitaine Christophe Castagnet avaient fait le plus dur et allait faire craquer leurs adversaires. Ils continuèrent à dominer, recherchant avec une certaine précipitation, sur 3 pénalités pourtant correctement placées, de progresser afin de trouver la faille et marquer l’essai.

Hélas les landais faisaient bonne garde.

Cet orage passé, ces derniers se reprirent notamment par l’intermédiaire de leur talonneur Dupont en fer de lance. Réalisant une belle percée de 60 mètres, ce dernier amena son équipe près de la ligne cazaline. Et ce qui devait arriver arriva. On était à 5 mn de la fin de la rencontre.
Sur un regroupement le ballon circula dans la ligne d’attaque landaise. Dupont, encore lui, reçut le ballon, échappa aux défenseurs cazalins et marqua l’essai en coin. Contre le vent la transformation fut réussie.
A ce moment de la partie le score était de 13 à 13.

Le match pouvait basculer d’un côté ou de l’autre.
Les cazalins repartirent à l’assaut de la ligne de Labouheyre. A 30 mètres face à leurs poteaux, les landais se mirent à la faute à l’ultime minute. Le pied de Gontran Nogala ne trembla pas. Il donna l’avantage à son équipe.

Sur le coup de pied de renvoi qui suivit, Labouheyre à son tour bénéficia d’une pénalité. Son buteur la manqua.

Le score en resta là.

Donc victoire cazaline, quand même méritée, par 16 points à 13.
Mais il faut reconnaître que Labouheyre est une belle formation. Le public a assisté à un beau match de rugby.

La prochaine rencontre de championnat aura lieu le 17 octobre. Les cazalins se rendront à Sainte Eulalie en Born.


La composition de l’équipe de Cazaux contre Labouheyre
Charlie Doucet, Julien Mouhica, Christophe Guérin, Gérald Delbos, Christophe Castagnet,
Benoît Latappy, Guillaume Pelletan, Stephen Slack, Jean-Philippe Caubit (m), (o) Sylvain Lamorère, Gontran Nogala, Alexandre Picq, David Rouxel, Clément Raufaste, Nicolas Bauce.

Entrés en cours de partie : Armand Droulez, Joris Borel, Cydric Lisa, Cédric Seuve, Stéphane Mouliets, Gaël Meudic, Julien Descoubes.

L’équipe réserve était, quant à elle, ainsi formée :
Erwan Dampnon, Romain Bargues, Armand Droulez, Frédéric Cleuet, Christophe Legois,
Olivier Delbos, (m) Renaud Ribeiro, (o) Frédéric Dubourg, Julien Marlas, Ludovic Lamou,
Dimitri Glize, Arnaud Foret.
Sont entrés en cours de partie : Thomas Grassia, Claude Gaillard, Michel Girard, Emmanuel Béart, Nicolas Marchand.

D. LACOSTE