DSCN4235.JPG
DSCN4236.JPG
DSCN4237.JPG
DSCN4238.JPG
DSCN4240.JPG
DSCN4241.JPG
DSCN4242.JPG
DSCN4243.JPG
DSCN4244.JPG
DSCN4245.JPG
DSCN4246.JPG
DSCN4247.JPG
DSCN4248.JPG
DSCN4249.JPG
DSCN4250.JPG
DSCN4251.JPG
DSCN4252.JPG
DSCN4253.JPG
DSCN4254.JPG
DSCN4255.JPG
DSCN4256.JPG
DSCN4257.JPG
DSCN4258.JPG
DSCN4259.JPG
DSCN4261.JPG
DSCN4263.JPG
DSCN4264.JPG
DSCN4265.JPG
DSCN4267.JPG
DSCN4268.JPG

Défaite des cazalins en 32ème de finale


CAZAUX 3 - LABATUT 22

Lieu : Sainte Eulalie en Born. Spectateurs : 200 environ. Temps : ensoleillé.
Pelouse : correcte. Arbitre : M. Couyoupetrou (Béarn).
Mi-temps : 3-10


CAZAUX :
1 pénalité de Bastien Siccardi (17ème mn).


LABATUT :
1 essai de Laurent Dupouy (15ème).
1 transformation et 5 pénalités (25ème, 45ème, 57ème, 61ème et 74ème) de Patrick Goeytes.


Les cazalins se trouvaient à nouveau opposés aux landais de Labatut pour ce 1/32ème de finale. En effet les deux clubs s’étaient déjà opposés la saison dernière dans le cadre du 1/8ème de finale du championnat de France. L’équipe de Labatut avait alors remporté le match et avait ainsi pu atteindre la ½ finale. Cette situation pose d’ailleurs problème car au sens du règlement de la FFR toute équipe d’une Série territoriale donnée qui a atteint lors de la saison précédente le ¼ de finale de cette Série ou de la Série supérieure ne peut pas être qualifiée en championnat de France. Le seul cas de dérogation étudiable ne peut être que la conséquence, pour un Comité donné, de la descente d’associations de 3ème Division Fédérale en Séries qui obligerait le maintien d’une association dans la même Série que la saison précédente.
A priori, cela ne semble pas le cas dans le Comité de Côte Basque Landes et en tout cas demeure à prouver.
Aussi, les dirigeants cazalins ont déposé une réclamation. Donc affaire à suivre.


Côté terrain l’équipe de Labatut, championne du comité de Côte Basque-Landes, s’est montrée dès le début de la rencontre plus dynamique, développant des actions de jeu tranchantes et efficaces.
Les cazalins quant à eux arrivaient à enrayer les attaques adverses grâce à leur bonne défense mais commettaient des fautes ou des erreurs. Au bout d’un quart d’heure de jeu on sentait bien que ce n’était pas leur jour.

De plus Labatut disposait dans ses rangs d’un demi d’ouverture, Patrick Goeytes, véritable maître à jouer. Par ses longs coups de pieds de déplacement d’une précision redoutable, que ce soit avec ou contre le vent, il permit à son équipe d’avancer et découragea la plupart des initiatives cazalines. De plus dans les tentatives de tir au but il fit un sans faute y compris à des distances avoisinant les 50 mètres.

Le seul essai de la rencontre sera inscrit à la 15ème mn par les landais sur mouvement des trois quarts avec un beau décalage et un service impeccable sur l’arrière intercalé qui, après un sprint de 40 mètres, alla aplatir en coin l’essai qui fut transformé.

Le restant du score pour Labatut sera réalisé par l’inscription de 5 pénalités.
Bastien Siccardi marquera les seuls 3 points de Cazaux sur pénalité aussi.


Les protégés des Présidents Michel Latappy et Patrick Legeron ont été vaillants comme ils le sont d’ailleurs d’habitude. Hélas ils se sont trop souvent exposés au sifflet de l’arbitre.

Dommage car en certaines occasions ils ont montré qu’ils auraient pu prendre le pas sur cette équipe de Labatut.


La composition de l’équipe de Cazaux contre Labatut :

David Delmas, Benoît Latappy, Charlie Doucet, Thierry Aliès, Bastien Siccardi, Cyril Lonlas, Olivier Delbos, Gérald Delbos (capitaine), (m) Florent Duvignac, (o) Philippe Naulibois, Frédéric Robert, Benoît Blanc, Antony Dubourg, Jean Noël Dubourg, Stephen Slack.
Entrés en cours de partie : Christophe Guérin, Philippe Sensevin, Bruno Lacaze,
Stéphane Mouliets, Xavier Boissière, Alexandre Dupuis.
,


D. LACOSTE