Finale de 2ème Série du Comité
Le titre échappe aux cazalins

YCHOUX 33 - CAZAUX 27

Lieu : Biscarrosse. Spectateurs : 1500 environ. Temps : beau.
Pelouse : excellente. Arbitre : M. Roche (Comité Côte d’Argent). Mi-temps : 17 - 10

YCHOUX :
3 essais : Mickaël Condou (10ème et 22ème) et Stéphane Castagnède (66ème).
3 transformations et 4 pénalités de Frédéric Jacquet (39ème, 54ème, 54ème et 79ème).


CAZAUX :
5 essais de Gérald Delbos (7ème, 28ème, 43ème, 52ème, 78ème).
1 transformation (78ème) de Frédéric Robert.

Que la déception des hommes du capitaine Bruno Lacaze fut immense au coup de sifflet final de l’arbitre. Ils étaient effondrés, en larmes pour certains. Jamais ce nouveau titre n’aurait du leur échapper.
Il est à peine croyable qu’une équipe qui marque 5 essais en arrive à perdre une partie. Et pourtant ce fut l’amer constat.
Les cazalins ont buté sur une équipe d’Ychoux qui a fait preuve de vaillance, de ténacité, d’adresse, de rapidité et de ruse. A cela il y faut ajouter la présence d’un buteur, Frédéric Jacquet, en totale réussite qui à lui seul a inscrit 18 points alors que côté cazalin la malchance s’est acharnée sur ce plan là.

Pourtant la partie s’était bien engagée.
Dès la 7ème mn les cazalins franchirent une première fois la ligne d’essai adverse par Gérald Delbos grâce à un groupé pénétrant des avants que les landais ne purent pas stopper.
Mais ceux-ci, ne lâchant rien, ripostèrent immédiatement. Bénéficiant d’une pénalité aux 50 mètres, ils la jouèrent à la main. Ils engagèrent plusieurs temps de jeu avec renversement d’attaque. Ils donnèrent un coup de pied à suivre. Le ballon fut dégagé de volée par un cazalin. Hélas il fut contré par un joueur d’Ychoux. Le ballon roula dans l’en but et l’ailier Mickaël Condou toucha en même temps que le demi de mêlée de Cazaux Nicolas Dartinset. L’arbitre, sur indication du juge de touche valida l’essai. Le buteur Frédéric Jacquet le transforma.
Puis nouveau coup du sort à la 22ème mn. Les cazalins après une bonne action des avants dans les 22 mètres landais éjectèrent la balle pour les trois quarts. Pour se défaire de la montée rapide des défenseurs Florant Duvignac voulut jouer au pied. Hélas il fut contré. Le trois quart centre d’Ychoux put reprendre le ballon, il sprinta. Arrivé devant l’arrière il cadra puis transmit à son ailier qui s’en alla entre les poteaux. L’essai fut bien sûr transformé.

Les cazalins repartirent au combat. Les avants refirent une démonstration de force. Elle leur réussit. Sur un nouveau groupé pénétrant travaillé sur plusieurs dizaines de mètres Gérald Delbos bien protégé et bien poussé par ses équipiers marqua l’essai.

Juste avant la mi-temps le landais Frédéric Jacquet, des 45 mètres contre le vent, réussit une nouvelle pénalité sanctionnant une faute de Cazaux.

Dès la reprise les cazalins, toujours par leurs avants, firent à nouveau céder ceux d’Ychoux. Sur un groupé pénétrant c’est à nouveau Gérald Delbos qui se trouva à la conclusion de l’effort collectif du pack. Hélas la transformation ne fut pas réussie.
Ils poursuivirent leur pressing. Toujours de la même façon et toujours par Gérald Delbos ils marquèrent un autre essai à la 52ème mn. Toujours pas de transformation. Néanmoins ils passaient devant à la marque 20 à 17.

On pensait alors qu’ils allaient prendre enfin ce match en main.
Rien à faire. Les landais, tenaces et bien inspirés contenaient les velléités du paquet d’avant cazalin. Ils faisaient courir le ballon cherchant la faille. Finalement ce fut à nouveau leur efficace buteur Frédéric Jacquet qui passa 2 pénalités (54ème et 60ème mn).

Ayant repris le pouvoir, ils sentirent la possibilité d’une échéance favorable.
Ils la provoquèrent à la 66ème mn. Jouant dans les 15 mètres cazalins ils constituèrent un regroupement. Le demi de mêlée transmit le ballon à son demi d’ouverture Stéphane Castagnède. Ce dernier feinta la tentative de drop pour finalement partir dans le côté fermé. Echappant aux défenseurs il marqua un bien bel essai complètement en coin que Frédéric Jacquet transforma.
Avec 10 points d’avance les landais pouvaient voir venir.

Et pourtant la partie aurait pu basculer en faveur des cazalins.
A la 78ème mn, sur pénalité accordée par l’arbitre dans les 22 mètres d’Ychoux, ils firent donner encore leurs avants. A nouveau, bien groupés, ils repoussèrent sans cesse leurs adversaires. Pas à pas ils se rapprochèrent de la ligne d’essai et s’effondrèrent dans l’en but. Gérald Delbos se releva concluant son 5ème essai de l’après midi. Du bord de la touche Frédéric Robert le transforma.
Plus que 3 points de retard et 5 minutes à jouer avec les arrêts de jeu.

Les hommes de Bruno Lacaze tentèrent le tout pour le tout pour approcher le camp landais. Comme souvent en pareil cas ils commirent une faute par précipitation. Une pénalité fut sifflée à leur encontre. Le buteur d’Ychoux des 40 mètres ne manqua pas de la passer entre les poteaux.

Jouant le va tout ils produisirent un dernier groupé pénétrant mais, hélas, ils ne purent l’amener à bien.

Ce fut le coup de sifflet final.

Une grande joie pour toute la colonie landaise et pour son équipe méritante, une grande déception pour les cazalins qui croyaient en ce titre.

Ainsi va le sport. Il faut savoir reconnaître la valeur d’un adversaire. Ychoux à bien conduit son match.

Les cazalins vont devoir se ressaisir et oublier leur déception et ce titre abandonné aux amis landais pour bien négocier le parcours en championnat de France qui les attend.
De grandes joies sont encore possibles. Il faut y croire, être solidaires et reprendre le mental de compétiteur.

Le groupe cazalin contre Ychoux :
Ludovic Guégaden, Cyril Lonlas, David Delmas, Thierry Aliès, Christophe Masse, Christophe Dars, Bruno Lacaze (capitaine), Gérald Delbos, Nicolas Dartinset, Florant Duvignac, Frédéric Robert, Nicolas Andrieux, Stephen Slack, Jean-Noël Dubourg, Christophe Dubos, Benoît Latappy,
Dominique Busseau, Eric Villeneuve, Alexandre Dupuis, Erwan Dampnon, Olivier Delbos, Frédéric Simon.


Daniel LACOSTE