16ème de Finale du championnat de France de 2ème Série : le Cazaux Olympique Rugby brillant vainqueur contre Castelnau Montratier
par 24 à 13.


CAZAUX 24 - CASTELNAU MONTRATIER 13

Lieu : Mézin. Spectateurs : 200 environ. Temps : pluvieux.
Pelouse : moyenne. Arbitre : M. Labrune (Comité Limousin).
Mi-temps : 3-6

CAZAUX :
2 essais : Stéphane Chauffleur (70ème), Jean Michel Choquart (75ème).
3 pénalités de Cédric Seuve (20ème et 60ème) et de Bastien Siccardi (57ème).
1 transformation de Cédric Seuve (75ème).
1 drop de Florent Duvignac (78ème).

CASTELNAU MONTRATIER :
1 essai : Renaud Canet (55ème).
2 pénalités (8ème et 24ème) et 1 transformation de Ludovic Bonnet.


L’équipe du département du Lot de Castelnau Montratier (Comité de Midi Pyrénées) qui avait étrillé son adversaire en 32ème de finale le dimanche précédent par 67 points à 0 a présenté un groupe solide et homogène dans toutes ses lignes.
Les cazalins bien concentrés sur leur match ont attaqué celui-ci avec détermination et sans aucun complexe.

La première mi-temps à vu les deux équipes se neutraliser, aucune ne prenant vraiment le pas sur l’autre. Les cazalins ont toutefois laissé entrevoir de belles dispositions par leurs avants qui engagèrent quelques groupés pénétrants de belle facture.
Le score ne fut établi que par des pénalités consécutives à des fautes. Dans cet exercice le buteur de Castelnau Montratier envoya la barre entre les poteaux par 2 fois contre une pour Cazaux par Cédric Seuve.


Au début du 2ème acte les Castelnaudais ont fait le forcing pour tenter d’accentuer leur avance. Ils y parvinrent par l’intermédiaire de leur trois quart centre Renaud Canet qui surprit la défense cazaline et s’en alla porter le ballon entre les poteaux (55ème mn). Avec la transformation le score passa à 13 à 3 pour les représentants du Lot.

Les cazalins ne se désunirent pas et ne baissèrent pas les bras, bien au contraire.

Tout d’abord ce fut Bastien Siccardi qui, en réplique à cet essai, passa une pénalité (57ème mn) pour un hors jeu de Castelnau. Ensuite Cédric Seuve prit le relais transformant une nouvelle pénalité (60ème mn) suite à une nouvelle faute des Castelnaudais.

La tonicité cazaline perturba le jeu de ses adversaires. A plusieurs reprises la ligne de but de l’équipe de Midi-Pyrénées fut approchée de très près. La maîtrise et l’emprise du match par les hommes d’Eric Génibrel, Frédo Caillat et Stéphan Molet furent de plus en plus évidentes.
Les actions engagées dénotèrent un jeu efficace : attaques avants / trois quarts perforantes, groupés pénétrants appuyés, jeu au pied judicieux.
Ainsi, à la 70ème mn Benoît Latappy mystifia les défenseurs adverses, transmit à
Nicolas Andrieu lequel envoya le chevronné Stéphane Chauffleur à l’essai.

Confortés par cette dynamique les cazalins donnèrent encore plus de rythme à leur jeu. Les Castelnaudais eurent de plus à plus de mal à endiguer leurs assauts incessants. Sur l’un d’eux, le troisième ligne Jean Michel Choquart s’infiltra au ras de la mêlée et, poussé par ses équipiers, inscrivit l’essai entre les poteaux. Avec la transformation de Cédric Seuve le score passa à 21 – 13 en faveur de Cazaux.

3mn plus tard, à la suite d’une nouvelle action près de la ligne de but castelnaudaise, Eric Génibrel donna la balle à son demi d’ouverture Florent Duvignac lequel ajusta un magnifique drop des 25 mètres.

La victoire de Cazaux fut donc signée sur le score de 24 points à 13. L’accès au 1/8ème de finale du championnat de France de 2ème Série devient réalité.

Tout le groupe cazalin est à englober dans les mêmes éloges pour le match très complet qu’il a livré, fait de vaillance, de solidarité et d’application.

La route continue.
Dimanche prochain le 1/8ème de finale aura lieu contre l’équipe landaise du Real Soldevilla de Campet et Lamorère. Cette dernière a une solide réputation quant à la valeur du jeu qu’elle pratique. Mais les cazalins ont aussi leurs armes.

Le lieu de la rencontre n’est pas encore connu.


La composition de l’équipe de Cazaux contre Castelnau Montratier :
Delmas, Latappy, Doucet, Busseau, Seuve, Lacaze, Bramardi, Chauffleur, (m) Génibrel (cap), (o) Duvignac, Robert, Dampnon, Dartinset, Blanc, Caillat.
Entrés en cours de partie : Villeneuve, Biffaretti, Choquart, Mouliets, Laubeau, Siccardi, Andrieu.


D. LACOSTE